Cosy%252520room%252520gramophone%252520HR_edited_edited_edited.png

Communication Corporelle Intégrative

Le corps parle... 
Par le corps, nous pouvons comprendre et apprendre à parler autrement

 

Une pratique innovante que nous avons élaborée à partir des fondamentaux du tango argentin. C’est un outil que nous mettons au service des personnes que nous accompagnons, qui permet, par le biais du corps en mouvement, d’illustrer les comportements relationnels.

 

L’attention focalisée sur le corps et le mouvement, permet de faciliter l’écoute et la reconnexion à soi : elle rétablit le lien entre le corps et l’esprit, puis à l’autre. Elle permet d’expérimenter une autre façon de communiquer, puis de l’intégrer dans ses façons de faire habituelles.

 

Plus en détails

La communication corporelle intégrative (CCI) est un outil inédit, que nous avons conçu à partir des fondamentaux du tango argentin. La danse de couple est un langage non verbal ; Subtil et précis, il mobilise toutes les compétences relationnelles et techniques de communication. Le tango argentin, en particulier, est la danse de couple qui a le vocabulaire le plus étendu : des danseurs qui ne se connaissent pas peuvent évoluer sans n'avoir rien chorégraphié au préalable, et se comprendre mutuellement très clairement, sans jamais répéter les mêmes déplacements, ni les exécuter de la même façon. Il faut pour cela être disponible et attentif à soi en premier lieu, puis à l’autre. On peut exprimer des demandes, suggérer des attentes, laisser de la place à l'autre, occuper l'espace disponible, proposer, initier, se raviser, simuler, etc... Il y a une véritable dimension métaphorique de tous les agissements que l'on retrouve dans les relations.

En permettant à chacun de s'approprier les clés nécessaires à ce langage non verbal, par le biais de mises en situation, les personnes pourront transposer leurs comportements relationnels quotidiens, sur des déplacements et des gestes dansants et parvenir ainsi à leur en faire prendre conscience : elles peuvent alors réaliser ce qu'elles font, ou ne font pas, la façon dont elles le font et quelle conduite elles pourraient adopter pour changer leurs automatismes et leurs relations aux autres. Chacun a son propre langage corporel qui est révélateur de ses façons de faire. Cette médiation corporelle va à la fois rendre plus évidente la prise de conscience, et va permettre d’intégrer des messages clés, en laissant une empreinte à laquelle la verbalisation ne peut prétendre.

Il a été démontré par les neurosciences et les sciences de l'éducation, qu'une forme de communication qui sollicite les deux hémisphères est plus riche en codes et en interprétations et la rend plus intelligible. En joignant une activité corporelle à une activité cérébrale (approche kinesthésique), de facto, l’assimilation des informations est facilitée, et ce de manière durable, car le corps enregistre et n'oublie pas. Le caractère inhabituel et original de cette approche va contribuer à l’apprentissage en marquant les esprits. Nous utilisons ici les ancrages (références à la PNL et à l’hypnose Eriksonienne) pour permettre à chacun, quand une situation d'incompréhension ou de tension se réinvitera, de se relier aux états vécus lors des ateliers.